Reportages photographiques dans la ville de Sète

Page d'accueilSèteReportages photographiques dans la ville de Sète

Au Sud de la France se trouve la ville de Sète.

Sa situation si particulière et ses lumières de bord de mer me permettent d’y faire des images depuis de nombreuses années.

J’ai découvert la ville de Sète en 1984 alors que j’étais photographe pour Combier-Eliophot à Aix-en-Provence et devais y réaliser des cartes postales.

Depuis, mes parents s’y sont installés et j’y retourne donc tous les ans me permettant d’y faire des images comme ce que je réalise sur Paris.

Sète a la particularité d’avoir des canaux qui la traversent, lui donnant cette ambiance pleine de charme. Le port et ses bateaux, les ponts et ses pêcheurs, les fêtes et ses joutes, le Mont Saint-Clair et sa vue panoramique, mais surtout sa plage si magnifiquement évoquée :

Trempe dans l’encre bleue du Golfe du Lion,

Trempe, trempe ta plume, ô mon vieux tabellion…

Juste au bord de la mer à deux pas des flots bleus,

Le long de cette grève où le sable est si fin…

…Sur la plage de la corniche…

C’est une plage où même à ses moments furieux,

Neptune ne se prend jamais trop sérieux

Vous aurez reconnu bien sûr Georges Brassens et sa « Supplique pour être enterré à la plage de Sète ».

En savoir plus sur la ville de Sète
fr.wikipedia.org
Sète : https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A8te

Succès Reportages

Reportage sur les traditions et l’économie du Burundi

Reportage en partenariat avec l’Office de Tourisme du Burundi, Jacques MARION et l’agence GAMMA afin de promouvoir les atouts de ce petit pays en bordure du lac Tanganyika.

Hanoï

Hanoï est une source inépuisable pour les photographes humanistes. Je ne dirais jamais assez que les vietnamiens sont des gens fabuleux à rencontrer.

Reportage sur les Arts Traditionnels au Japon

Lors d’un voyage au Japon pour Hyoho Niten Ichi Ryu, la fameuse ancienne école japonaise de sabre fondée par le célèbre samouraï Miyamoto Musashi, j’ai pu faire quelques images sur des arts traditionnels.

Bắc Hà

Bac Ha est célèbre en tant que capitale de la région des Hmongs Fleurs, ou Hmongs bariolés, un des six groupes de la minorité hmong, dont les femmes portent un remarquable costume bariolé à dominante orange

au hasard