Quelques lignes à propos de moi ...

40 ans de photographies

Je suis entré en « photographie » en 1980 par l’école parisienne EFET. Puis service militaire comme photographe dans la Marine Nationale.

Je suis devenu photographe indépendant à partir de 1986 et je me suis orienté vers le Corporate tout en collaborant avec la presse magazine internationale par les agences Gamma, Sygma, Getty Images et aujourd'hui Only France. J’ai une grande connaissance de Paris depuis plus de 40 ans. Ceci me permet d’y réaliser de nombreuses images avec une recherche particulière de la lumière.
Passionné par l’Asie, j’ai cumulé 4 mois de reportages au Vietnam sur 4 années à des périodes climatiques différentes.

Bruno de Hogues Photographe

Très intéressé par la photographie dès l’âge de 12 ans, je décide en 1980 d’en faire mon métier. Je passe donc 2 ans dans une école photo parisienne (EFET) afin d’acquérir des bases techniques. A la sortie de cette école, je fais 1 an de service militaire obligatoire (1982-83) dans la Marine Nationale à Querqueville comme photographe d’un centre de formation militaire (CFM). En 1984 le laboratoire parisien Central Color me propose de devenir tireur Noir et Blanc.

Mais finalement je préfère devenir photographe salarié pour deux entreprises dépendantes de la même direction. Je dois couvrir tout le bassin méditerranéen depuis Aix-en-Provence en parcourant une moyenne de 80.000 kilomètres par an. Avec l’agence de publicité hôtelière ELIOPHOT d’Aix-en-Provence, je réalise des dépliants publicitaires pour des hôtels et restaurants à la chambre Linhof Technika (dos 6×9) et éclairages flashs Godard. L’utilisation de mannequins professionnels en situation est parfois nécessaire comme pour l’hôtel Negresco à Nice.
Pour les Éditions COMBIER (CIM) à Mâcon, je constitue une banque d’images destinée aux cartes postales des régions méditerranéennes. Mais également des reportages évènementiels comme le Rallye automobile de Monte-Carlo, les corridas d’Arles, le Carnaval de Nice, la Bravade de Saint-Tropez… J’ai aussi travaillé pour des dépliants touristiques régionaux comme la promotion de la ville de Verdun et des lieux historiques suite à la guerre 1914-18 avec mannequins en tenues militaires.

J’en profite alors pour présenter mon travail à l’Agence photo GAMMA, souhaitant intégrer l’une des 3 grandes agences parisiennes de photo de presse, les fameuses 3A (GAMMA, SYGMA, SIPA).

Dès 1986 je deviens Reporter Photographe Indépendant installé à Paris et, commence alors à me créer une clientèle accès sur le « corporate » for de ma formation publicitaire.
Mes images sont diffusées à l’international par l’agence GAMMA et j’intègre parallèlement, comme photographe indépendant, la jeune agence de presse FOVÉA sur Paris. Réalisation pour celle-ci de reportages magazines, d’actualité ou de commandes « corporate » à diffusion internationale.

En 1988 je décline la proposition d’entrer à l’agence Gamma comme photographe staffeur ne voulant pas perdre ma clientèle corporate.

Fin 1988, j’accepte une collaboration à la création d’un département corporate (SYGMA 2) au sein de l’agence SYGMA tout en gardant mon indépendance. Mais touche à tout, j’y couvre des sujets magazines, un peu d’actualité, du people ou de l’événementiel en fonction de mes disponibilités.

La photothèque FOTOGRAM (STONE) devenue maintenant Getty Images accepte en 1989 de diffuser mes images de productions publicitaires à l’international en plus de GAMMA, SYGMA et FOVÉA.

En 1994, je diffuse également mes images « people » par l’agence KIPA. Puis en 1996, après la fermeture de FOVÉA, j’augmente mon panel de diffusion par les photothèques JERRICAN et PIX.

Nombreuses collaborations avec des agences de publicité comme SAATCHI-SAATCHI, MOREAU LASCOMBE, TENNESSEE, ROBERT et PARTNER, HDi…

Passage à la photo numérique entre les années 2000-2004 avec découverte et apprentissage du logiciel Photoshop et DxO.

Le bouleversement du marché de la photo pro dès la crise de 2007 et la disparition de nombreuses agences, restreignent ma diffusion d’images à Getty Images et Gamma-Rapho.

Depuis 2018, je diffuse également par Only France/Only World, elle-même représentée par l’AFP.

Enfin, j’ai toujours été intéressé depuis le début de mon activité par la photographie Noir et Blanc et plus particulièrement par la Street Photo prise sur le vif. Mes images sont souvent utilisées pour des expositions, cartes postales, posters ou livres.