Les Bleus sur les Champs-Élysées le 16 juillet 2018

Page d'accueil Paris Actualités Paris Les Bleus sur les Champs-Élysées le 16 juillet 2018

La descente des Champs-Élysées par l’équipe de France après la victoire à la coupe du monde de football 2018.

Ce lundi 16 Juillet 2018 va devenir la nouvelle date de fête nationale en France.

300.000 personnes sur l’avenue « Deschamps-Élysées », une ambiance de folie par une grosse chaleur, la Marseillaise chantée en continue, les passages de la Patrouille de France, bref… que du bonheur pour un photographe.

Enfin presque. A notre 3e étoile qui viendra cette fois avant 20 ans, j’espère ne pas attendre 5 heures perché sur un escabeau pour vous voir passer en 12 minutes chrono et si les fouteux pouvaient ne pas balancer de fumigènes, les photographes pourraient vous faire encore plus de belles images souvenirs comme en 1998.

Reportage photo réalisé pour l’Agence Gamma-Rapho : Voir le reportage sur Gamma-Rapho

Bruno de Hogues dans la presse digitale
www.francetvinfo.fr : « Napoléon, Victor Hugo, la Libération, les Bleus : l’Arc de Triomphe, ce monument des grandes heures de l’Histoire » :
https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/histoire/napoleon-victor-hugo-la-liberation-les-bleus-l-039-arc-de-triomphe-ce-monument-des-grandes-heures-de-l-039-histoire_3367857.html

Succès dans la catégorie

Petite flânerie dans le cimetière du Père Lachaise à Paris

Des personnages historiques y reposent en paix bien que le lieu soit devenu très fréquenté des touristes mais, en fonction des saisons vous pourrez vous y sentir comme seul au monde. Je vous laisse découvrir cette atmosphère si particulière…

au hasard

Jeux olympiques d’été de 2024 à Paris

Les 23 et 24 juin 2017, Paris s'est offert deux jours de festivités sportives originales. Le but étant de préparer les parisiens à ce qu'ils pourront vivre si les jeux sont attribués à Paris.

Le canal Saint-Martin

« Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? » Et bien OUI… car j’ai bossé avec le réalisateur Marcel Carné pour un autre film sur Paris.